Extension du siège Crédit Agricole
Valence (26)

Détails

Date du chantier en cours :
CONCOURS
Ville :
Valence (26)
Maître d'ouvrage :
Crédit Agricole
Programme :

Extension du siège du Crédit Agricole à Valence

Missions :

CONCOURS 2012

Description

Une logique de composition avec le paquebot
Le siège actuel du Crédit Agricole est un bâtiment remarquable. Le projet d’un nouveau bâtiment sur ce site doit composer avec lui un ensemble cohérent, au-delà de la juxtaposition de deux entités.
La thématique proposée est celle de la complémentarité, comme peut par exemple l’évoquer « le yin et le yang » :
- Minéral et végétal. Minéralité du paquebot et vêture végétale portée par le projet.
- Horizontal et vertical. Horizontalité des niveaux du siège, verticalité de la coque nord du nouveau bâtiment.
- Ligne droite et ligne cintrée. Dimension rectiligne horizontale des niveaux du paquebot et galbe des cintres de la façade nord sur la rue Faventines.
- Stabilité et légèreté. Implantation stable du paquebot arrimé à son site et légèreté du projet installé sur le vide de son parking.
- Clarté et ombre. Blancheur rayonnante des bandeaux du siège et obscurité apparente des vitrages de l’extension.

Un entre deux, fondateur de la complémentarité
Dans le vis-à-vis des deux volumes se joue la défi nition d’un lieu partagé qui unit les deux bâtiments et scelle leur complémentarité. Délimitée par les deux façades qui se font face, cadrée par leur hauteur, réparable par son ouverture qui fait face à l’accès est du site, la voie de desserte actuelle se transforme en un parvis qui réunit les deux entités et organise leur relation. En changeant de nature, cet espace devient un jardin, un lieu, un lien entre ancien et nouveau qui garantit leur capacité de collaboration. L’espace est construit d’une galerie qui permet de passer confortablement d’un rez de chaussée à l’autre, faisant naitre une possible proximité sans l’obligation d’une promiscuité.

Un signal coté ville, à l’échelle du territoire
Un coté ville : Appel, signal, repérage. Visibilité depuis le nord en venant de la rue Faventines et du rondpoint. Une façade cinétique qui accompagne le mouvement des véhicules sur la rue et guide jusqu’à l’entrée du site. La découpe de la façade sur l’angle est, face aux arrivants, pour montrer le DAB et valoriser son appel. Des places de parking entre façade nord et clôture, pour confi rmer la fonctionnalité du libre-service externe, visible et accessible.

Flexibilité d’un programme de bureaux
C’est un élément important de la qualité du projet : Être capable de s’adapter, à court ou long terme, à des fonctionnements renouvelés, de nouveaux usagers ou de nouvelles méthodes de travail. Cette fl exibilité relève de plusieurs notions essentielles :
- Adressage et distribution des services ou des locaux de manière autonome. C’est la capacité à distribuer une surface très réduite de chaque plateau sans que celle-ci soit commandée par un autre espace dédié.
- Prise en compte des distances de distribution moyenne et maximum générant le positionnement des escaliers et ascenseurs et le respect de la réglementation incendie.
- Partition libre des locaux et possibilité de réaménagement assumant les distributions techniques et les qualités de confort, notamment l’éclairage naturel.
- Divisibilité des espaces en cohérence avec les standards de bureaux et les besoins locaux.
L’organisation du bâtiment repose sur l’adéquation des surfaces de bureaux et le linéaire nécessaire pour en assurer l’éclairage naturel, première source de confort mais aussi de dépense, et donc d’économie d’énergie, dans le contexte des bâtiments de bureaux performants. Le choix des orientations pour le site du Crédit Agricole privilégie les expositions sud et nord, cohérentes avec l’optimisation énergétique et les caractéristiques urbaines et paysagères du site.